Comment redistribuer la nouvelle richesse?

Dans un entretien pour le Bilan du monde, Kemal Dervis, économiste de la Brookings Institution à Washington, questionne la portée des changements économiques des dernières décennies sur la scène internationale en termes de rapports Nord/Sud et d’inégalités. Une croissance des pays émergents est-elle synonyme d’un nouvel ordre international?

Propos recueillis par Antoine Reverchon pour le Bilan du monde

En termes de produit intérieur brut (PIB), il y a bien une convergence entre pays avancés et émergents depuis la fin des années 1980 : ces derniers croissent plus vite que les premiers.(…) Les pays qui ont connu la plus forte croissance de leur revenu national sur la période 1970-2010, par exemple la Chine, ne sont pas forcément ceux qui ont connu la plus forte croissance de leur indicateur de développement humain (IDH, qui inclut des données sur l’espérance de vie, le niveau d’éducation…), comme Oman ou le Népal.(…) Ce qui pose une fois de plus la question de la répartition de cette nouvelle richesse et de la gestion de l’équilibre social. Et cette question n’est pas seulement économique, elle est aussi politique.”

Suite de l’article sur LeMonde.fr

0 Responses to “Comment redistribuer la nouvelle richesse?”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s





%d bloggers like this: