TROISIEME PRODUCTEUR D’OR D’AFRIQUE, LE MALI NE RECOLTE QUE DES POUSSIERES

Dix sept ans après le début de l’exploitation aurifère au Mali, la population attend encore de pouvoir réellement bénéficier de ses retombées, que ce soit dans l’industrialisation, en ce qui concerne le marché de l’emploi, l’état des finances publiques, ou le niveau des dépenses sociales. Le Mali a offert aux investisseurs internationaux un environnement propice à leur enrichissement mais qui ne garantit ni le respect des droits fondamentaux, ni l’amélioration à long terme des conditions de vie de la population.

Nous avons été interpellés par un citoyen le vendredi dernier 03 décembre 2009. Il estime que nous ne parlons pas assez des pratiques en cours dans les mines d’or du pays. En réalité, nous travaillons sur la question depuis que le tout nouveau ministre des mines ; Mamadou Igor Diarra a affirmé devant les confrères d’une revue économique lors de son tout premier voyage à Londres, que l’or du Mali finira dans 3 ans. Il y a quelques mois de cela.

Pour voir la suite de l’article, aller sur le site internet de Bama Net

0 Responses to “TROISIEME PRODUCTEUR D’OR D’AFRIQUE, LE MALI NE RECOLTE QUE DES POUSSIERES”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s





%d bloggers like this: