Amener le FMI à annuler la dette d’Haïti

Malgré le soutien de l’aide internationale en faveur du soulagement de la dette, Haïti doit encore au Fonds monétaire international la somme de 270 millions de dollars, que l’organisation n’a pas encore annulé. Suite au désastreux tremblement de terre de janvier, le FMI a prêté à Haïti 105 millions de dollars, ce qui s’ajoute au montant préexistant.

Bien que le nouvel emprunt bénéficie d’une période de grâce de 5 ans et demi et n’exige pas de réforme politique, ne faire que remettre à plus tard le paiement de la dette n’est pas suffisant pour assurer à Haïti un rétablissement économique à long-terme.

Haïti, du fait d’une dette illégitime résultant des prêts alloués aux dictatures, de sévères programmes d’ajustement structurel mis en place par le FMI, et d’injustes traités commerciaux, se trouve maintenue depuis trop longtemps enfermée dans la pauvreté.

En janvier dernier, la Banque Interaméricaine de Développement et la Banque mondiale, en réponse à la pression internationale, ont annulé la dette d’Haïti. Le directeur général, Dominique Strauss-Kahn, a également exprimé son soutien quant au soulagement de la dette.

En mars, le ministre des Finances canadien James Flaherty a encouragé le soulagement de la dette, en proclamant : « Lors de leur récente réunion à Iqaluit, les ministres des Finances du G7 se sont engagés à collaborer avec la Banque mondiale et d’autres institutions financières internationales afin de libérer Haïti de créances persistantes qui empêcheraient l’affectation de ressources précieuses au développement à long terme du pays ».

Le CJS vous invite à écrire à James Flaherty, le pressant d’user de son influence en tant que Gouverneur du FMI, afin d’assurer immédiatement la pleine et inconditionnelle annulation de la dette d’Haïti. Veuillez envoyer une copie de votre lettre à votre député.

NOTE : Les lettres et les courriels personnalisés sont des moyens efficaces d’agir politiquement. N’utilisez donc l’exemple de lettre ci-dessous comme guide seulement. Les lettres doivent inclure vos noms, adresse, l’objet de votre requête, et toute information supplémentaire ou personnelle que vous voudriez partager à propos d’Haïti. Cliquer ici pour l’exemple-guide de la lettre.

Pour plus d’informations, visitez www.sjc-cjs.org.

Exemple-guide de lettre

Courriel : jflaherty@fin.gc.ca

À L’Honorable James M. Flaherty
Ministre des finances
Chambre des communes
Ottawa, ON K1A 0A6
(Si vous envoyez la lettre à cette adresse, vous n’avez pas besoin de mettre un timbre.)

RE : Amener le FMI à annuler la dette d’Haïti

Date

À l’Honorable James M. Flaherty,

Je vous écris afin de vous demander d’user de votre influence, en tant que gouverneur du FMI, pour assurer, et ce, de façon immédiate, la pleine et inconditionnelle annulation de la dette d’Haïti.

Le Canada a annulé la dette d’Haïti l’été dernier, et grâce à votre aide, la Banque Interaméricaine de Développement et la Banque mondiale ont suivi l’exemple cet hiver. Mais, malgré le soutien exprimé par le directeur général du FMI en faveur du soulagement de la dette, et un report de paiements jusqu’en 2012, la dette d’Haïti n’a pas encore été catégoriquement annulée.

Suite à la réunion des ministres des Finances au G7 cet hiver à Iqaluit, et comme vous l’avez annoncé, un futur sans dette est vital pour l’économie à long terme d’Haïti. Merci, en conséquence, d’user de votre influence afin d’assurer l’annulation de la dette de 270 millions de dollars d’Haïti envers le FMI.

Sincèrement,

Nom
Adresse

Références

0 Responses to “Amener le FMI à annuler la dette d’Haïti”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s





%d bloggers like this: