Exploitation minière et droits humains

Depuis le 27 novembre 2009, date de l’assassinat de l’activiste environnemental Mariano Abarca, le Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL) a commencé à suivre de près la compagnie minière canadienne Blackfire Exploration Inc.

Suite à cette triste nouvelle, le CDHAL émit une action urgente pour M. Abarca et rencontra M. Edgardo Flores Rivas, Consul général mexicain à Montréal, afin de lui présenter une lettre résumant la situation de l’assassinat de M. Abarca et demandant une investigation indépendante, exhaustive et impartiale afin d’amener les auteurs intellectuels et matériels du crime devant la justice et d’assurer la protection de la famille de M. Abarca. Cette manifestation eut lieu devant le Consulat général mexicain le 10 décembre, Journée internationale des droits humains. Veuillez vous référer à la page  de « Suivi » à l’action urgente pour Mariano Abarca pour d’avoir de plus amples détails.

pour avoir de plus amples informations aller voir le site du  Comité pour les droits humains en Amérique latine

0 Responses to “Exploitation minière et droits humains”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s





%d bloggers like this: