Souveraineté alimentaire en Haïti

Inventé en 1996 par le mouvement Via Campesina, le concept de la souveraineté alimentaire est devenu aujourd’hui incontournable lorsque l’on évoque le développement du Sud, et même du Nord. Alors que les populations paysannes de la plupart des pays du Sud se plaignent des mesures de libre-échange qui ruinent leur production locale, la  souveraineté alimentaire veut au contraire rendre aux peuples le droit de gérer eux-mêmes leur politique agricole

Les Haïtiens sont de plus en plus nombreux à réclamer le droit à la souveraineté  alimentaire, tandis que la moitié de la population ne mange pas à sa faim. Mais, dans un pays qui a développé une forte dépendance alimentaire vis-à-vis de l’étranger et où le secteur de l’agriculture s’est considérablement affaibli, l’accès à la souveraineté alimentaire est loin d’être évident…

Pour avoir de plus amples renseignements, n’hésitez pas à aller sur le site d’entraide et fraternité .

Pour le reste de l’article cliquer ici

0 Responses to “Souveraineté alimentaire en Haïti”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s





%d bloggers like this: