L’Abolition de l’Esclavage ?

Solidarité 93

Crédits: Solidarité 93

“Nous avons célébré l’année dernière le 200ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage. Pourtant, l’esclavage n’appartient pas au passé, c’est une réalité d’aujourd’hui”, a déclaré Mme Gulnara Shahinian, rapporteur spécial de l’ONU sur les formes modernes d’esclavage. Aujourd’hui, mardi 2 décembre est la journée internationale pour l’abolition de l’esclavage, qui selon les chiffres officiels toucherait encore de nos jours 27 millions de personnes à travers le monde, dont une grande majorité de femmes et d’enfants. C’est deux fois plus que le nombre de personnes qui ont été déportées au cours des 400 ans d’histoire du commerce transatlantique des esclaves vers l’Amérique.

Contrairement à l’ancien système esclavagiste qui organisait la traite des esclaves principalement entre l’Afrique et les grandes puissances commerciales de l’époque, de nos jours, le commerce d’esclaves est mondialisé et s’effectue sur tous les continents. Tous les pays sont affectés; mais encore une fois, il semble que les pays pauvres soient plus exposés puisque comme l’a expliqué Mme Shahinian « l’esclavage et les pratiques semblables à l’esclavage vont de pair avec la pauvreté, l’exclusion sociale, la marginalisation, la discrimination, le manque d’éducation, la déficience dans l’application de la loi et la corruption ».

Bien que la traite des esclaves ait été abolie dans tous les pays du monde il y a environ une trentaine d’année (la Mauritanie fut le dernier pays à abolir officiellement l’esclavage le 5 juillet 1980), des formes traditionnelles d’esclavages persistent. En effet, certains pays comme le Soudan, la Mauritanie ou les pays du golfe Persique connaissent encore ce genre de pratiques à l’intérieur de leurs frontières. Ainsi, selon l’organisation Anti-slavery International, on estimait qu’en Mauritanie, en 1994, 11 millions d’habitants (soit 45 % de la population) étaient victimes d’esclavages.

© Cornelia Diethelm
© Cornelia Diethelm

À coté de cette forme classique d’esclavage, s’est développée une forme moderne de l’esclavage. De nos jours, des millions de personnes sont donc victimes de la servitude pour dette, de travail forcé, d’exploitation sexuelle à des fins commerciales ou encore de mariage précoce et forcé qui plonge les femmes qui en sont victimes dans une situation de servitude.

Face à cette situation insupportable et pour endiguer des pratiques que tout le monde pense abolies depuis longtemps, Howard Dodson, chercheur américain spécialiste de l’esclavage, appelle à la création d’un mouvement abolitionniste mondial. Soulignant la complexité et la diversité des formes d’esclavages modernes, il fait également remarquer la nécessité de « travailler avec les gouvernements locaux, régionaux, et nationaux, les organismes religieux et les citoyens afin de mener des enquêtes et organiser des débats sur l’état actuel de l’esclavage et de la traite des esclaves ».

1 Response to “L’Abolition de l’Esclavage ?”


  1. 1 Caza July 3, 2009 at 12:06

    JE voudrais juste preciser en tant que mauritanien que l’esclavage est bien present dans mon pays (c’est une pratique traditionelle a laquelle la bourgeoisie et les familles dominantes ont beaucoup de mal a s’en defaire) mais aussi dans d’autres regions du globe. Mais la Mauritanie n’a jamais ete composee de 11 millions d’habitants!!!!(nous sommes actuellement pres de 3 millions) et dire que 45 % de la population est touche par l’esclavage est un peu discreditant et tres peu fiable, meme si, je le repete cette tradition est audieuse et n’a plus lieu d’etre.
    excusez les fautes mais le clavier est obselete.
    Merci
    kaza


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s





%d bloggers like this: