Oscar Romero : La Voix de l’Espoir Pour le Peuple du Salvador

Pour tous ceux qui ont une passion pour les Droits Humains et la Justice Sociale, la vie d’Oscar Romero peut encore de nos jours apparaitre comme une source d’inspiration. En effet, en tant qu’Archevêque de San Salvador dans les années 70, il n’a pas hésité à sortir de son église pour servir son peuple et s’insurger contre la violence et la corruption qui sévissaient dans son pays.

Même avant cela, il semblait clair que Romero avait une vocation. En effet, lorsqu’il était Évêque à Santiago de Maria, il avait l’habitude de parcourir la région pour essayer de comprendre les souffrances de son peuple. Il fut notamment choqué par l’état de délabrement des conditions sanitaires, par la faiblesse du niveau des salaires ainsi que par la façon dont étaient traités les travailleurs. Suite à cette prise de conscience, il a commencé à dénoncer ces injustices dans ses lettres pastorales informant ainsi sa paroisse de la situation.

À cette époque, le pays se trouvait au bord de la guerre civile et le gouvernement était une oligarchie corrompue. Beaucoup de personnes proches d’Oscar Romero étaient alors devenues les cibles de la junte militaire. À ce titre, l’un de ses amis qui était également prêtre fut sauvagement assassiné alors qu’il se rendait à l’église. Suite à cela, Oscar Romero a informé le gouvernement qu’aucun dirigeant religieux ne ferait d’apparition lors des cérémonies officielles du gouvernement jusqu’à ce qu’il ait eu une enquête sur ce crime. Il a également cessé de diriger des messes, à l’exception d’une organisée en la mémoire de son ami assassiné.

Pour essayer de contrer les violences qui se déroulaient au Salvador, Romero s’est insurgé contre le régime et la corruption appelant à y mettre un terme. Chaque dimanche, il diffusait ses sermons à la radio pour permettre à tout le monde de suivre le combat qu’il menait pour la paix. Il a également tenté d’alerter la communauté internationale en cherchant de l’aide du coté du Pape à Rome et du Président des États-Unis, Jimmy Carter. Malheureusement, son appel à l’aide est resté sans réponse.

Le 24 Mars 1980, alors qu’il était en train de célébrer la messe à San Salvador, Romero a été brutalement abattu. Lors de ses funérailles, plusieurs fideles qui lui rendaient hommage ont été tués.

Durant les 20 années qui suivirent son assassinat, des milliers d’autres personnes ont été tuées lors de la guerre civile. Une commission des Nations Unies a décrété que cette guerre était un génocide qui a fait plus de 75 000 victimes. La vie d’Oscar Romero a tellement été marquante qu’un village au Salvador porte maintenant son nom. L’église catholique l’a proclamé serviteur de Dieu, ouvrant ainsi son procès de canonisation.

<!–[if gte mso 9]> Normal 0 false false false MicrosoftInternetExplorer4 <![endif]–><!–[if gte mso 9]> <![endif]–>

“Le monde des pauvres nous a fait prendre conscience du fait que la sortie

de la pauvreté sera possible non pas grâce à une aide extérieure de

l’État ou de l’Église, mais plutôt quand lorsque les pauvres seront

eux-mêmes les acteurs et les maitres de leur lutte pour leur propre libération.”

-Oscar Romero

<!–[if gte mso 9]> Normal 0 false false false MicrosoftInternetExplorer4 <![endif]–><!–[if gte mso 9]> <![endif]–>

De nos jours, des personnes ont pris la relève et continuent toujours le combat d’Oscar Romero. Le Coornidora, un mouvement paysan fondé en 1994 organise la lutte contre la pauvreté, la faim, la violence et l’indifférence du gouvernement et travaille également à la promotion de l’éducation au sein de plus de 86 communautés au Salvador. Il soutient aussi le développement d’une agriculture durable et participe à la prise de conscience politique dans ces communautés.

Le pays est actuellement à la veille d’une nouvelle élection qui oppose deux principaux candidats : Maurico Funes, candidat du parti de gauche, le FLMN (Frente Farabundo Martí para la Liberación Nacional) et Rodrigo Avila, candidat pour le parti conservateur ARENA, qui est le parti soupçonné d’avoir orchestré l’assassinat d’Oscar Romero. Jusqu’à présent, le FLMN est en tête des sondages de popularité, ce qui laisse entrevoir un espoir de remporter les élections qui se tiendront l’année prochaine.

Bien que de nombreuses injustices et privations soient encore présentes au Salvador, le combat d’oscar Romero pour les Droits Humains et la démocratie continue.

0 Responses to “Oscar Romero : La Voix de l’Espoir Pour le Peuple du Salvador”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s





%d bloggers like this: